H5398
Agar : Le puits du vivant qui me voit ; mais Israël, stupide, est simplement aveugle, se dirigeant, bien décidé, vers son malheur



H5398 Agar : Le puits du vivant qui me voit ; mais Israel, stupide, est simplement aveugle, se dirigeant, bien decide, vers son malheur

Sara compatissante.



Elle veut qu’Abraham ait un enfant.



Malgré sa stérilité.



Elle lui "donne" Agar, sa servante, sa princesse.



Qu’il ait un enfant d’elle.



C’est ce qui se produit.



Mais alors, elle est jalouse d’Agar, qu’elle chasse avec son fils.



Abraham en est contrarié.



Mais Dieu approuve, avant de se précipiter au secours d’Agar.



Il lui dévoile un puits, "le puits du vivant qui me voit".



Agar

"Le Dieu vivant m’a vue."



Elle est sauvée.



Un grand peuple naîtra d’elle, le monde arabe et musulman.



Dieu promet à Abraham :



Je t’ai entendu, à propos d’Ichmaël.



Je le bénirai, énormément, énormément.



Rabi Abraham Ibn Ezra



Beaucoup beaucoup ?



"Bimod meod."



C’est la valeur de Mohamad, 92.



Bonté bénissante d’Ibn Ezra.



Pourtant, son fils s’est converti à l’islam.



Mais Israël, qui doit bénir toutes les familles de la terre, ne voit rien.



Aucun puits, pour Ichmaël.



Il se contente de déplorer la richesse issue des puits de pétrole…



Insensible à Agar, à Ichmaël.



Le cœur sec.



Sans cœur.



Indifférent.



Vide.



Il se dirige, tranquillement, inconscient, vers son malheur.



Proverbes 14.10

"Il y a un chemin qui est droit aux yeux d’un homme, mais il conduit seulement à la mort."



Entêtement des Juifs que les chrétiens déclaraient aveugles.



Bénir, moi ?



Je n’en ai pas le loisir.



Ni le désir.



C’est que je suis à la tête de 613 commandements, moi !



Ne me distrayez pas avec des balivernes.



Je m’occupe de choses bien plus importantes :



Ma mort…

Retour à la page d'accueil : ici