A2946
Le viol, toujours immonde, est un acte ineluctable. Ne pouvant lui échapper, s’abandonner tranquillement à une force infinie



A2946 Le viol, toujours immonde, est un acte ineluctable. Ne pouvant lui échapper, s’abandonner tranquillement à une force infinie

Le viol, toujours immonde, est un acte ineluctable. Ne pouvant lui échapper, s’abandonner tranquillement à une force infinie.



Je n’y peux rien.



Mon violeur sait ce qu’il veut.



Il se livre, sans surprise, à toute la procédure violeuse.



Je ne peux me défendre.



Prise dans ces bras, cette volonté, je m’abandonne.



En un certain sens, c’est un délice.



Même s’il est pervers.



Innocento-coupable.



Mais je ne l’avouerai pas.



Même aux prises avec les insinuations policières, malveillantes, soupçonneuses.

Retour à la page d'accueil : ici