A2944
Le dieu parfait trouve en moi son plaisir sexuel, et il me comble, moi, homme, son épouse ; mais ni pour l’un, ni pour l’autre, l’amour



A2944 Le dieu parfait trouve en moi son plaisir sexuel, et il me comble, moi, homme, son épouse ; mais ni pour l’un, ni pour l’autre, l’amour

Le dieu parfait trouve en moi son plaisir sexuel, et il me comble, moi, homme, son épouse ; mais ni pour l’un, ni pour l’autre, l’amour.



Un désir irrésistible.



J’assouvis le sien, et il me comble.



Il ne me manque rien.



Nous vivons pour le seul désir, qui est la seule théologie.



Aucun amour.



Seulement le besoin sexuel, étonnant pour un dieu sans corps.



J’ai tout ce qu’il me faut, au milieu des saintes cohortes…

Retour à la page d'accueil : ici