A2938
Que ton avidité amoureuse soit réciproque ; non univoque, insoucieuse de l’autre



A2938 Que ton avidite amoureuse soit reciproque ; non univoque, insoucieuse de l’autre

Que ton avidité amoureuse soit réciproque ; non univoque, insoucieuse de l’autre.



Tu désires cette femme, que tu aimes.



Ardemment.



Ton désir est infini.



Tu connais intimement toutes les caresses que tu désires.



Pour elle.



Pour toi.



Mais ne la déconcerte pas dans l’excessif, elle qui t’aime aussi.



Sache ne pas trop éveiller ce désir.



Chir ha chirim



Jusqu’à ce qu’elle le veuille.



Qu’elle soit tout autant portée vers toi.



Au lieu de l’écraser d’un désir qui la met mal à l’aise.

Retour à la page d'accueil : ici