A2918
Gueveret, guevoura : Une force infinie chez la femme, malgré sa faiblesse



A2918 Gueveret, guevoura : Une force infinie chez la femme, malgre sa faiblesse

Gueveret, guevoura : Une force infinie chez la femme, malgré sa faiblesse.



"Gueveret."



Madame.



La racine du mot est *guibor*, l’être fort.



Force de la femme.



Soupçonnée, mais inconnue.



Tandis que l’on se rassure, en parlant dédaigneusement de sa faiblesse.



Comme Aristote.



Toute l’antiquité.



Le Moyen âge.



Les temps modernes.



Un ton supérieur, qui cherche à se protéger de l’irrésistible puissance féminine.

Retour à la page d'accueil : ici