A2893
Platon : La femme, un homme puni



A2893 Platon : La femme, un homme puni

Platon : La femme, un homme puni.



Platon déraille.



Un mépris essentiel de la femme.



Même s’il dit que Sappho est la dixième muse.



L’amour n’est possible, selon lui, qu’entre hommes.



Avec son petit péché originel, hérité de Pythagore et d’Orphée, il dédaigne la femelle.



Elle est punie, sans faute.



Ne vit en rien la merveilleuse innocence de l’homme.



Elle rame, dans les eaux noires du Styx.



Sans espoir.

Retour à la page d'accueil : ici