A2879
Pouchkine, homme à femmes, accepte difficilement la cour de le tsar à sa femme, Natalia Gontcharova ; mais pas celle de D’Anthès…



A2879 Pouchkine, homme a femmes, accepte difficilement la cour de le tsar a sa femme, Natalia Gontcharova ; mais pas celle de D’Anthes...

Pouchkine, homme à femmes, accepte difficilement la cour de le tsar à sa femme, Natalia Gontcharova ; mais pas celle de D’Anthès…



Homme à femmes, certainement…



Mais la sienne lui appartient.



Elle est un objet domestique.



Un bijou de famille.



On ne saurait se servir d’elle…



Elle aime les fêtes.



Les toilettes.



Les bals.



Comme Marie-Antoinette.



Elle aime qu’on la courtise.



Le tsar ?



On ne saurait le contrecarrer.



Pierre le Grand n’a-t-il pas protégé le grand-père de Pouchkine.



Mais D’Anthès ?...



Non !



Un officier français.



Qui ne connaît pas un seul mot de russe…



Pour ses ébats avec Natalia, si belle, ce n’est pas nécessaire.



Une provocation en duel.



La mort de Pouchkine, à 37 ans…



Y a-t-il un rapport avec Edmond Dantès, comte de Monte-Cristo, héros d’Alexandre Dumas ?



Une histoire toute analogue, banale.

Retour à la page d'accueil : ici