A2794
Le désir procède surtout de l’imagination ; ni d’un pied nu, ni d’une sandale



A2794 Le desir procede surtout de l’imagination ; ni d’un pied nu, ni d’une sandale

Le désir procède surtout de l’imagination ; ni d’un pied nu, ni d’une sandale.



Comment te représentes-tu le corps d’une femme ?



Son mystère, son attirance.



Un sourire, le son d’une voix.



Une réminiscence.



Tu es tout entier pris dans une aura.



Placé dans un verger de merveilles.



Rien d’autre n’existe que ton impression profonde.



Ta vie est faite de son charme, de ton désir qui te conduit vers elle.

Retour à la page d'accueil : ici