A2759
L’amour ? Il étanche ta soif de grandeur, ton aspiration à l’infini : Bénédictions des seins et du ventre



A2759 L’amour ? Il etanche ta soif de grandeur, ton aspiration a l’infini : Benedictions des seins et du ventre

L’amour ? Il étanche ta soif de grandeur, ton aspiration à l’infini : Bénédictions des seins et du ventre.




Yaacov bénit Yossef



Que ton père t’aide, et que Dieu te donne ; bénédiction du ciel et bénédiction de l’abîme, bénédiction des seins et du ventre.



( ; Berechit : 49.25 )




Soutenu par un même amour.



Celui que ton père te porte.



Celui que Dieu éprouve pour toi.



Tout du ciel, qui contient tous les horizons.



Tout de l’abîme, qui apaise ta soif d’infini.



Le sein de la femme.



Et son ventre.



Beauté de son sein.



Volupté de son ventre.



Une jouissance qui est l’essentiel de sa vie.



Qu’aucune maladie, théologico-pathologique, ne la ternisse pour toi.



Je te dis, chéri, ce qu’est le chemin de ta plénitude.



Ce que tu aimes, que tu aimes vraiment, c’est le sein qui t’est offert, le ventre qui est tien.



Le ciel, sans limite.



L’abîme, dans lequel tu trouves toutes tes voluptés.

Retour à la page d'accueil : ici