A2610
Héra, extrêmement jalouse, à propos des amours de son mari Zeus. Quel est le sens de sa vindicte, peu divine ?



A2610 Hera, extremement jalouse, a propos des amours de son mari Zeus. Quel est le sens de sa vindicte, peu divine ?

Héra, extrêmement jalouse, à propos des amours de son mari Zeus. Quel est le sens de sa vindicte, peu divine ?.



Son mari, son frère.



Comme Osiris et Isis.



Des unions sexuelles subreptices, dans le lit des parents, en leur présence.



300 ans d’union sexuelle, sans discontinuer.



Ensuite, Zeus semble être parvenu jusqu’au bout du secret d’Héra.



Elle ne l’attire plus.



Il peut la suspendre par les pieds, à une enclume, pour la… punir.



Il vogue, sans discontinuer, parmi les femmes.



Les déesses, les nymphes, les mortelles.



Héra n’en prend pas son parti.



Courroucée, haineuse, elle persécute Zeus et ses progénitures, ses rivales.



Elle persécute Héraclès, qui porte pourtant son nom.



D’un prince, elle fait un esclave.



Eurysthée, l’insignifiant cousin, donne ses ordres à Héraclès :



Tous ces travaux pénibles, juste pour confirmer le pouvoir infini de la marâtre.



Fort peu divine.



Une femme quelconque, délaissée.



Malheureuse et vindicative.



Un drôle de destin, pour un dieu, une déesse…

Retour à la page d'accueil : ici