A2568
Merveille de l’amour, sentiments exquis, intimité, connivence ; mais le désir, indépendamment de lui, existe aussi, infini



A2568 Merveille de l’amour, sentiments exquis, intimite, connivence ; mais le desir, independamment de lui, existe aussi, infini

Merveille de l’amour, sentiments exquis, intimité, connivence ; mais le désir, indépendamment de lui, existe aussi, infini.



Amour…



Mon unique.



Celle qui compte davantage pour moi que quiconque.



Celle que je ne pourrais confondre avec personne.



Des sentiments uniques, une histoire charmante et semblable à aucune autre.



Désir…



Tu n’es rien pour moi, mais je suis attiré par ton corps.



Pour moi, il est infiniment beau, fascinant.



Ne pas déprécier le désir, en exigeant qu’il soit affublé de sentiments.

Retour à la page d'accueil : ici