A2545
Les déesses de l’Olympe ont honte d’avouer le désir féminin ; avec leurs amants, elles n’ont pas le lien intime de leur vraie soif



A2545 Les deesses de l’Olympe ont honte d’avouer le desir feminin ; avec leurs amants, elles n’ont pas le lien intime de leur vraie soif



Les déesses de l’Olympe ont honte d’avouer le désir féminin ; avec leurs amants, elles n’ont pas le lien intime de leur vraie soif.



Tirésias est censé savoir…



Parce qu’il a été aussi bien homme que femme.



Il se prononce.



Neuf fois plus de désir chez la femme que chez l’homme…



Les déesses sont outrées.



Il a dévoilé un secret qui aurait dû rester caché.



Il sera puni, rendu aveugle…



Mais prophète.



Pourquoi cette honte ?



Les amants divins ont une vie sexuelle essentielle.



Mais non la relation intime que les femmes convoitent.



Avec Zeus, Apollon, Poséidon, Hermès et les autres, elles ont un lien sexuel.



Mais seulement cela.



Ne comptant pas vraiment pour le mâle, ce qui est une honte…



Ne pas dévoiler ce manque.



Cette fragilité, cette faiblesse.



Cette dépendance.

Retour à la page d'accueil : ici