A2516
Marie, comme Isis, fécondée par un dieu mort, incapable d’une présence quelconque, et remplacé par une Eglise



A2516 Marie, comme Isis, fecondee par un dieu mort, incapable d’une presence quelconque, et remplace par une Eglise

Le dieu mort, incapable de quoi que ce soit, a dépêché son sperme symbolique.



Atoum, d’Héliopolis, crée le monde en se masturbant.



Le bouché…



Avec lui, tout est bouché.



Marie est fécondée, distraitement, par le dieu Osiris mort.



Elle lui extrait son sperme, venu de mandragores.



De lui naîtra Horus, le dieu faucon, petit Jésus pourtant espiègle, caché dans les jupes de toutes les Vierges à l’enfant.



Règne de la mort :



"Ne me touche pas !"



La vie, une perversion.



L’Eglise catalogue tous les renoncements souhaitables.



Elle confisque tout souffle, et réprime toute passion.



Inconvenante, avec un dieu mort, dans le lit de la vierge sans féminité.



Les prêtres catholiques échappent à la malédiction, quand ils deviennent paillards.



Mais alors, sous le signe de la culpabilité et du regret.

Retour à la page d'accueil : ici