A2473
Jacques Roubaud : "La fleur inverse, essai sur l’art formel des troubadours"



A2473 Jacques Roubaud : "La fleur inverse, essai sur l’art formel des troubadours"

"La fleur inverse, essai sur l’art formel des troubadours"

Jacques Roubaud

Ramsay

1986



Le tenson du néant et le dilemme du trobar



Eros mélancolique



La chanson de l’amour de loin



Vie brève de Jaufré Rudel

Jaufré Rudel de Blaye

Très noble

Prince

Il tomba amoureux de la princesse de Tripoli, sans la voir, pour le grand bien qu’il avait entendu dire d’elle par les pèlerins qui venaient d’Antioche.

Il fit d’elle de nombreuses chansons, avec de belles mélodies, avec de pauvres mots.

Par sa volonté de la voir, il se croisa et se mit en mer.

Il prit la maladie sur le navire et fut condit à Tripoli en une abbaye comme mort.

On le fit savoir à la comtesse et elle vint à lui, à son lit, et le prit entre ses bras.

Il sut qu’elle était la comtesse, et aussitôt recouvra l’ouïe et l’odorat et il loua Dieu qui lui avait la vie soutenu assez pour qu’il la voie.

Ainsi, il mourut entre ses bras.

Elle le fit en grand honneur ensevelir dans la maison des Temples.

Le même jour, elle se fit nonne, pour la douleur qu’elle eut de la mort de lui.



Mots clefs

La convenance

Ordre

Un sens formel



L’amour, le chant la poésie

Le moment des troubadours

Nouveau et doux

L’amour s’adresse à la femme entière, pas à la dame-tronc



Le champ des rimes



Le corps



La jalousie


Les noms secrets



Les ennemis de l’amour



Présents absents

Retour à la page d'accueil : ici