A2464
Tu n’as pas besoin de voir quoi que ce soit du corps d’une femme, pour tout aimer d’elle



A2464 Tu n’as pas besoin de voir quoi que ce soit du corps d’une femme, pour tout aimer d’elle

Amour, d’abord dans ce qui n’est pas vu.



Aucun détail d’elle, de son habillement, n’est vraiment nécessaire à l’éclosion de tes sentiments.



Maillots de bain féminins, en 1900, en Normandie.



Ils laissent le corps tout habillé.



Sans doute, davantage d’amour que grâce aux corps contemporains tout dénudés.



Mystère dissipé.



Dans l’étable anonyme, elles se ressemblent toutes.



Où est le charme d’aucune d’entre elles ?



Soulier qui émeut Restif de la Bretonne.



Davantage encore, tout ce que tu ne vois pas du tout, mais dont tu connais et soupçonnes l’existence.



Petite fille, jeune fille, au charme inconnu.



Il ne t’st pas nécessaire de rien voir d’elle pour passionnément l’aimer.

Retour à la page d'accueil : ici