A2445
Inquiétante maladie : Vouloir se défendre, contre la femme



A2445 Inquietante maladie : Vouloir se defendre, contre la femme

Le beau mal…



Un cadeau, ambigu, des dieux.



Cheval des dieux, hennissant.



Te tenant, en permanence, sous son charme.



Une menace.



Cette beauté est dangereuse.



Elle te séduit, te manipule efficacement.



Soumettre la femme, la contenir.



Loi salique.



Pas d’activité publique.



Qu’elle se tourne, comme c’est sa vocation, vers elle-même.



Dans certains domaines essentiels, elle est incongrue, intruse.



Elle ne doit pas intervenir.



Le calife fatimide fou, El Hakim, interdit aux femmes de fabriquer des chaussures pour les femmes, afin qu’elles restent chez elles.



En Chine, elles sont réputées n’avoir pas d’âme.



En Grèce, le gynécée, comme seul horizon, tandis que les hommes déploient leur exquise homosexualité en dehors de l’enclos.



Les femmes, en Arabie séoudite, ne sauraient conduire une voiture.



Artémisia, peintre, doit s’affubler d’un mari pour pouvoir avoir le droit de vendre ses tableaux.



En Israël, elle sont trop influençables pour pouvoir témoigner.



La femme, mise à l’écart, utilisée sans vergogne.



Une valeur essentielle, vitale, admirable, réduite à la soi-disant infériorité.



Congénitale, définitive, sans limites.



Et tellement rassurante…

Retour à la page d'accueil : ici