A2433
Morne vie du dictateur, pris entre l’inutile terreur qu’il inspire e le mépris qu’éprouvent pour lui ses femmes



A2433 Morne vie du dictateur, pris entre l’inutile terreur qu’il inspire e le mepris qu’eprouvent pour lui ses femmes

Hiéron est craint.



Il plonge ses sujets prisonniers dans la terreur.



Chacun d’entre eux que sa mort immédiate est suspendue à sa vie.



Hiéron n’a aucun goût de vivre.



Il se sait redouté, et jamais aimé.



Au contraire, Simonide de Céos, poète, peut être aimé.



Il est aimable, lui.



Un pouvoir illimité, mais amer.



Se consoler dans les bras de concubines.



Kubilaï, après quelque usage d’elles, les marie…



Mais quelle joie, quand on est entièrement percé par un regard perspicace ?



La nudité ne peut rien dissimuler de l’être.

Retour à la page d'accueil : ici