A2423
Léa : Les mandragores, je sais qu’elles seront inopérantes pour que mon aimé m’aime. Je les vends à ma sœur, pour une nuit d’amour



A2423 Lea : Les mandragores, je sais qu’elles seront inoperantes pour que mon aime m’aime. Je les vends a ma sœur, pour une nuit d’amour

A quoi bon ces fruits aphrodisiaques ?



Mon mari me hait.



Je suis entrée subrepticement dans sa couche, avec la complicité active, et narquoise, de mon père.



Je ne pourrai jamais transformer cette haine, qui m’accable et me tue.



Je les vends à ma sœur, qui est aimée, et n’en a pas besoin…



En échange, j’obtiendrai une nuit d’amour avec mon homme.



Je ne peux obtenir que cela.



Le prostituant, comme si je me prostituais.



Pour moi, tout bonheur est interdit.



J’ai mes sentiments.



Au moins, aussi, quelques sensations.

Retour à la page d'accueil : ici