A2422
Dans certaines amours, que tu embellis, tu cherches seulement à te perdre, faisant comme si ton sacrifice est beau et grand



A2422 Dans certaines amours, que tu embellis, tu cherches seulement a te perdre, faisant comme si ton sacrifice est beau et grand

Internet



Ixion, fils de Phlégyas (ou Antion ou Peision), roi des Lapithes, accepta d'épouser Dia, fille d'Eionée, mais il refusa d'apporter les cadeaux de mariage qu'il avait promis. Ceci fit enrager son beau-père qui confisqua les chevaux qu'il lui avait donnés.
Alors Ixion l'invita à un festin de réconciliation, mais il avait aménagé devant le palais une fosse dissimulée où brûlait du charbon de bois et quand le roi Eionée passa à côté il le poussa et son beau-père périt d'une mort atroce dans les braises ardentes.
Personne ne voulut le purifier pour ce crime car le meurtre se doublait d'un sacrilège et les Erinyes le poursuivirent sans relâche au point qu'il commençait à devenir fou.
Zeus, le prit en pitié sans doute parce qu'il avait des vues sur Dia et non seulement le purifia sur l'Olympe mais il le convia aussi à sa table.
Ixion se montra ingrat et essaya de séduire Héra, mais Zeus devinant ses pensées, façonna un nuage à la forme d'Héra, et Ixion, sans doute trop ivre pour remarquer que c'était une créature illusoire, s'unit à cette nuée.

Il fut surpris dans ses étreintes par Zeus qui donna l'ordre à Hermès de le flageller sans pitié puis de l'attacher à une roue enflammée qui tournoierait sans cesse dans les Enfers (ou dans les airs).
La fausse Héra, appelée Néphélé par la suite, donna à Ixion un fils du nom de Centauros.
Ce dernier, lorsqu'il atteignit l'âge d'homme, engendra les juments de Magnésie et les Centaures.
Mais on rapporte aussi que c'est Néphélé elle même qui fut à l'origine des Centaures.
Son autre fils, Pirithoos, fut l'ami de Thésée mais certains auteurs comme Homère dans l'Iliade en font le fils de Zeus et de Dia.



Ixion fonce, tête baissée, vers sa perte…



Il n’y a pas vraiment d’amour.



Mais un fantasme, un rêve.



Tu te trouves dans un certain nuage, et tu te perds.



Tu tombes :



Néfélé, c’est la chute.



Le réveil, après l’impression d’une histoire sublime.



Quand tu réalises que tu t’es volontairement trompé.

Retour à la page d'accueil : ici