A3238
Viol ? Une fascination de la chose, et non en raison de l’absence d’amour. Comme l’amour de la guerre, du carnage



A3238 Viol ? Une fascination de la chose, et non en raison de l’absence d’amour. Comme l’amour de la guerre, du carnage

Viol ? Une fascination de la chose, et non en raison de l’absence d’amour. Comme l’amour de la guerre, du carnage.



Ne pas nier ce qui est tellement naturel chez chacun.



Plaisir de l’information télévisiaque, quand le sang coule.



Une agressivité intrinsèquement présente en chacun.



Dévorer le cerveau de "l’ennemi".



Son cœur.



Ses organes génitaux.



Imposer sa volonté violente.



Ne pas chercher à séduire, à être agréé.



Viols de Zeus, d’Apollon, de Poséidon.



Un style de vie.



Une manière "puissante de se concevoir".

Retour à la page d'accueil : ici